De la mer à la montagne : l’histoire d’Helly Hansen et ses innovations

Originaire de Norvège, Helly Hansen fabrique des vêtements depuis plus de 140 ans. Le nom est synonyme de tenues bravant les conditions météorologiques les plus extrêmes, et ce de la mer jusqu’à la montagne. La marque est reconnue par les spécialistes des océans, des massifs montagneux et des zones de travail en extérieur. Elle est leader dans les vêtements de ski professionnel et a une renommée inébranlable chez les marins de tous bords.

Une telle longévité s’explique par une société qui s’est toujours démarquée grâce à ses innovations dans le monde du textile de travail. L’histoire d’Helly Hansen est celle de ses nombreuses trouvailles pour protéger les professionnels de tous fronts, que ce soit du froid, de l’eau ou d’autres assauts sévères de la météo. Voyons aujourd’hui quelques-unes des technologies de la marque qui ont traversées les âges.

 

Prémices maritimes

Helly Juell Hansen naviguait déjà en mer depuis l’age de 14 ans. C’est en 1877 alors qu’il a 35 ans qu’il se questionne sur comment aider ses camarades marins à affronter vents et marées. Avec sa femme Maren Margarethe, ils commencèrent à confectionner des nouvelles tenues dans le village portuaire de Moss situé dans le fjord d’Oslo. Vestes, pulls, pantalons et toiles de bâches en lin épais. C’est ainsi que naquit Helly Hansen, avec une finition trempée dans l’huile de lin pour une protection imperméable de grande efficacité.

Fort de cette initiative et un an tout juste après sa création, la marque est récompensée d’un diplôme d’excellence à l’exposition de Paris de 1878. Cette étape ouvre les portes de l’entreprise à l’exportation et à une recherche incessante d’innovations qui sauront combler les exigences des marins, mais aussi des alpinistes à des besoins toujours plus extrêmes.

Cet élan continuera même après la mort de son créateur en 1914 avec Leiv, le fils d’Helly, qui aura à cœur de faire perdurer l’héritage familial. Le nouveau dirigeant s'emploiera à faire briller ce savoir-faire dans le monde entier et d'étendra sa renommée via ses technologies novatrices.

 

Helox, le renouveau du tissu imperméable

En 1949, la marque crée Helox. Cette technologie recouvre les tissus d’une fine pellicule en PVC plastique translucide pour les rendre totalement imperméables. Une révolution qui évitait les désagréments de la traditionnelle couche en huile de lin, collante et moins agréable à porter. Cette avancée fit exploser les demandes avec près de 30 000 vestes fabriquées par mois. Les sportifs de la délégation norvégienne y trouveront également un vif intérêt en équipant les athlètes de ce type de vêtements lors des Jeux Olympiques d’hiver d’Oslo en 1952.

 

Fiberpile, la première fibre polaire

Née du fruit d’une collaboration avec Norwegian Fiber Pile Inc., la Fiberpile est la fibre polaire originale. Elle vit le jour en 1961 et reste, plus de 50 ans après, une technologie perfectionnée, adoptée et imitée par un grand nombre. Cette couche polaire possède les avantage d’un vêtement chaud, léger et au séchage rapide. Le tissu durable et résistant permet de réguler efficacement la température du corps tout en protégeant contre le froid, la neige ou la pluie. Ces caractéristiques en on fait un atout de choix pour les ouvriers des plateformes pétrolières, les bûcherons et autres travailleurs en contact avec la nature dans des milieux froids. Les polaires restent des incontournables encore aujourd’hui.

 

 

LIFA, la couche protectrice près du corps

Sous la fibre polaire, il ne manquait à Helly Hasen qu'à compléter la méthode des trois couches de protection avec la création du sous-vêtement technique LIFA. En 1970, la marque confectionne alors des premières couches de base qui permettent d’éloigner l’humidité du corps. Le porteur reste ainsi au chaud et au sec. Ces vêtements ont vite trouvé preneurs chez les adeptes d’activités outdoor et les travailleurs en extérieur. En 2012, l’Outside Magazine a accordé à LIFA une place dans la liste des équipements les plus influents de l’histoire. De nos jours, ces sous-vêtements restent indispensables pour la mer ou la haute-montagne.

 

Les autres technologies d’Helly Hansen jusqu’à aujourd’hui

Avec les trois principaux types de vêtements cités plus haut, la marque permet de couvrir son porteur de trois couches protectrices contre le froid. Celles-ci sont encore viables aujourd’hui. La marque continuera cependant de se perfectionner dans la recherche avec quelques autres technologies que nous allons aborder.

En 1972, l’entreprise conçoit les premiers gilets de sauvetage en mousse de PVC cellulaire étanche. Un matériau encore privilégié chez de nombreux fabricants. 1984 voit la création de Helly Tech, un tissu imperméable et respirant aux nombreuses récompenses. Ces tissus répondent parfaitement aux exigences des skieurs professionnels du monde entier.

1990 est l’année où est conçue Prowool (connu désormais sous le nom HH Lifa Merino). Cette couche Lifa est mariée à la laine mérinos pour plus de chaleur et une meilleure évacuation de l’humidité. C’est une alliée de choix pour lutter contre les températures les plus froides et extrêmes.

H2FLOW est introduit en 2012. Cette technologie, qui a remporté le prix Design Excellence décerné par le Norwegian Design Council, est un système breveté disposant d’un système de circulation de l’air et d’une barrière de protection. En 2018, Lifa Max perfectionne les fibres Lifa en les épaississant pour offrir des sous-vêtements chauds, légers et souples. Lifaloft en 2019 permet plus de chaleur avec une isolation plus légère et une meilleure gestion de l’humidité.

 

Comme nous l’avons vu, l'héritage de Helly Hansen est celui d’une marque qui a laissé son empreinte de par ses nombreuses innovations et ses vêtements révolutionnaires. De la tête au pied, la marque aura su rester à travers les âges un incontournable en montagne, sur les mers et en plein air. Pour braver froid et intempériesHelly Hansen est un leader incontestable du domaine.

Crédits photos : www.hellyhansen.com

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire