Quels changements en 2022 pour la norme des chaussures EN ISO 20345 ?

Temps de lecture estimé : 8 minutes

L'année 2022 voit la norme des chaussures de sécurité EN 20345 évoluer. Progressivement, tous les nouveaux modèles seront certifiés selon la norme EN ISO 20345 : 2022 au lieu de la norme EN ISO 20345 : 2012. Ce changement doit permettre d'introduire plusieurs évolutions significatives, notamment en ce qui concerne les niveaux d'exigence pour la résistance à la perforation. Les fabricants ont le droit, durant toute l'année 2022, d'utiliser encore l'ancienne norme, mais la transition devra être effectuée dans les 5 ans à venir, avant que les modèles de chaussures utilisant l'ancienne certification ne soient plus conformes à la norme désormais en vigueur.

 

Sommaire : 

 

 

 

Les nouveaux marquages anti-perforation

 

Jusqu'à présent, le marquage P englobait tous les tests réalisés sur des plaques anti-perforation, qu'elles soient métalliques, en textile ou en matériau composite. Désormais, il ne concerne plus que les plaques anti-perforation métalliques. Pour les autres, deux nouvelles normes additionnelles font leur apparition :
 

  • Marquage [PS] ("small") : Anti-perforation pour les tests réalisés avec une pointe fine de 3 mm
  • Marquage [PL] ("large") : Anti-perforation pour les tests réalisés avec une pointe large de 4,5 mm

 

Comme auparavant, la norme additionnelle P (anti-perforation) est incluse automatiquement dans la certification des chaussures de sécurité S3. Mais il faudra à présent distinguer les chaussures S3S (marquage PS) des chaussures S3L (marquage PL), selon le type de pointe utilisée pour le test. Le niveau d'exigence étant plus élevé pour les pointes fines (PS), cela implique de renforcer les semelles anti-perforation avec des plaques textiles ou composite plus lourdes, plus denses et moins souples.

 

D'une manière générale, si aucun des deux marquages (S ou L) n'est indiqué, c'est qu'il s'agit de chaussures S1P ou S3 testées sur des plaques anti-perforation métalliques.

 

 

Simplification de la résistance au glissement

 

La nouvelle norme mise en place à partir de 2022 voit disparaître les 3 marquages suivants, habituellement utilisés pour évaluer une semelle antidérapante :

 

Anciens marquages (abandonnés) :

  • [SRA] - Résistance au glissement sur sols en céramique et savonneux
  • [SRB] - Résistance au glissement sur sols en acier et huileux
  • [SRC] - Résistance au glissement sur sols en céramique, en acier, savonneux et huileux

 

Pour répondre à l'exigence fondamentale [SB], toutes les chaussures de sécurité devront passer un test de résistance au glissement sur sols carrelés avec du détergeant (sulfate de lauryl), ce qui correspondait au niveau SRA. Trop rarement rencontré, le marquage SRB concernant les sols en acier et huileux est abandonné au profit d'un nouveau marquage additionnel SR. La différence entre les deux est que le test du marquage SR sera bien utilisé avec de l'huile, mais sur un sol carrelé.

 

Exigences fondamentales [SB] :

  • Résistance de l'embout au choc (200 joules) et à l'écrasement (1500daN)
  • Résistance, innocuité et performance des matériaux
  • Ergonomie et confort de la chaussure
  • Protection contre le glissement (sol céramique/eau savonneuse)

 

Exigence additionnelle :

  • Marquage [SR] - Résistance au glissement sur sols en céramique et huileux

 

 

Résistance aux hydrocarbures facultative

 

Ce point concerne surtout les professionnels confrontés à un environnement présentant des hydrocarbures. En effet, la norme FO devient additionnelle et ne sera plus requise par défaut pour les chaussures de sécurité. Une semelle certifiée [FO] ne dépasse pas les 12% d'augmentation de volume lorsqu'elle entre en contact avec des hydrocarbures.

 

Exigence additionnelle :

  • Marquage [FO] - Résistance aux hydrocarbures

 

SC et LG : 2 nouvelles exigences additionnelles

 

Afin d'y voir plus clair dans l'efficacité réelle des sur-embouts, la nouvelle norme ajoute le marquage facultatif SC. Une paire de chaussures peut obtenir ce marquage de sur-embouts pare-pierres s'ils atteignent une résistance suffisante à l'abrasion. Le second ajout concerne les talons décrochés qui, s'ils atteignent une certaine taille, peuvent prétendre à l'exigence LG.

  • Marquage [SC] - Résistance à l'abrasion des pare-pierres
  • Marquage [LG] - Système de grip, talon décroché

 

 

Ajout des normes S6 et S7

 

Pour mieux faire ressortir les propriétés d'étanchéité sur l'ensemble des chaussures (WR), ou seulement sur la tige (WRU), les marquages S6 et S7 font leur apparition.

 

  • Marquage [S6] = S2 WR (chaussures entièrement étanches, sans semelles anti-perforation)
  • Marquage [S7] = S3 WR (chaussures entièrement étanches, avec semelles anti-perforation)
  • Marquage [S7L] = S3L WR (chaussures entièrement étanches, avec semelles anti-perforation, pointe large)
  • Marquage [S7S] = S3S WR (chaussures entièrement étanches, avec semelles anti-perforation, pointe fine)

 

En pratique, cela va permettre de faire la distinction entre des chaussures S3 uniquement WRU, des chaussures S7 qui sont WRU avec une membrane WR, ou encore des chaussures S3 WR (avec une membrane WR mais sans les propriétés WRU). À terme, l'emploi du marquage WRU se verra renommé WPA.

Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire