Sapeurs-pompiers : les différentes spécialités opérationnelles

Tout comme le métier de gendarme, le métier de sapeur-pompier ouvre la porte à de nombreuses spécialités opérationnelles. Après plusieurs années de service, les pompiers peuvent décider de se spécialiser. Mais pour espérer rejoindre ces unités. Il leur faudra auparavant affronter une sélection interne féroce et suivre une formation exigeante.

  

Si les missions quotidiennes des sapeurs-pompiers se concentrent avant tout sur le secours aux victimes (environ 80% des interventions), certaines unités sont spécialement formées pour intervenir dans des situations bien spécifiques. Découvrons ensemble les principales spécialités opérationnelles des sapeurs-pompiers.

  

Sommaire : 

  

L'Intervention en Milieu Périlleux

sapeurs pompiers du grimp

  

Cette unité est composée du groupe d'intervention en milieu périlleux (GRIMP) ainsi que le groupe de recherche et sauvetage en milieu urbain (RSMU). Ces cellules interviennent lorsque les moyens traditionnels des pompiers ne sont pas adaptés ou suffisants. Cela peut être dû à la hauteur, la profondeur ou bien encore à la difficulté d'accès des lieux. Ce sont également eux qui sont spécialisés dans les manœuvres hélitreuillées. Ils maîtrisent des techniques utilisées traditionnellement en alpinisme ou en spéléologie. Les marins pompiers de Marseille, par exemple, disposent d'une cellule d'intervention en milieu périlleux reconnue et très efficace. Le GRIMP de Marseille dispose ainsi de 4 engins pour 85 personnes. Cette unité réalise plusieurs centaines d'interventions par an.

  

Le groupe d'exploration longue durée (GELD)

  

Cette unité est spécialisée dans les environnements à l'atmosphère viciée ou en feu dans des sites naturels ou artificiels, connus pour leur complexité ou leur exiguïté. Comme son nom l'indique, ces spécialistes sont appelés pour des interventions particulièrement longues. Ils peuvent ainsi être amenés à intervenir dans les environnements suivants :

  • parkings souterrains,

  • tunnels,

  • navires,

  • gares souterraines,

  • carrières souterraines,

  • ...etc.

Pour ces interventions, les sapeurs-pompiers sont équipés d'appareils respiratoires isolants à circuit fermé.

  

Les spécialistes des risques NRBC

  

La spécialité des risques Nucléaires, Radiologiques, Biologiques et Chimiques (NRBC) regroupe deux cellules mobiles, une pour l'intervention chimique (CMIC) et une autre pour l'intervention radiologique (CMIR). Ces spécialistes assurent principalement des missions d'antipollution et/ou de décontamination : levées de doutes, fuites, déversements accidentels ou malveillants, feux industriels, nuages toxiques, ...etc. Les sapeurs pompiers ne sont d'ailleurs pas les seuls à disposer d'une cellule spéciale pour les risques NRBC. En effet, l'Armée de Terre dispose également d'effectifs spécialement formés à ces risques dans le 2e régiment de dragons.

  

Les équipes cynotechniques des sapeurs-pompiers

équipe cynotechnique des sapeurs-pompiers

Composées de binômes chiens et conducteurs, les équipes cynotechniques des pompiers sont amenées à collaborer avec les équipes de sauvetage déblaiement pour la recherche de personnes ensevelies. Elles sont également indispensables pour le sauvetage et la recherche de personnes égarées via le pistage et le questage. Grâce à leur odorat, les chiens interviennent pour détecter et localiser des personnes conscientes ou non et qui n'ont pas ou plus la capacité de se manifester par le bruit ou des appels au secours.

  

Ces spécialistes sont aussi appelés sur des missions animalières qui nécessitent des moyens et techniques spécifiques : sauvetages d'animaux, captures d'animaux dangereux ou sauvages, ...etc.

  

Le sauvetage déblaiement (SD)

Les sapeurs-pompiers spécialistes du sauvetage déblaiement interviennent pour la reconnaissance, le sauvetage et la sécurisation de sites en milieux effondrés (mouvements de terrains, effondrement de bâtiment, accidents de la route…). En collaboration avec les équipes cynotechniques, ils sont appelés à porter secours à des victimes ensevelies.

  

Les spécialistes en intervention aquatique et subaquatique

  

Cette composante nautique des sapeurs-pompiers regroupe les scaphandriers autonomes légers (SAL) et les pompiers formés au sauvetage aquatique (SAV). Les spécialistes nautiques des sapeurs-pompiers sont appelés à maîtriser un large éventail de compétences allant de la conduite d'embarcation, au sauvetage et recherche en milieu aquatique ou subaquatique et à l'appui lors de catastrophes naturelles comme des inondations.

  

Les unités spécialisées des sapeurs-pompiers sont en constante évolution. Elles fusionnent ou se développent pour suivre les évolutions des risques et des techniques. Vetsecurite.com s'adapte en continu aux besoins de ces hommes et de ces femmes sapeurs-pompiers. Retrouvez des milliers de produits des plus grandes marques au meilleur prix sur notre boutique.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire