Les Marins Pompiers de Marseille

Qui sont-ils ? 

Le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille (BMPM) ou familièrement appelé "le bataillon" est une unité de la marine nationale française. Principalement présents sur la ville de Marseille, ils agissent également sur la zone du grand port maritime (Fos, Lavéra ainsi que Port-de-Bouc). La protection des Bouches-du-Rhône est assurée par ce corps militaire ainsi que par le SDIS 13 qui est le Service Départementale d'Incendie et de Secours.

Les marins pompiers ont été créés le 29 juillet 1939, suite à un incendie survenu au sein des nouvelles Galeries, sur la Canabière à Marseille, causant plus de 70 morts. En chiffre, le bataillon représente 400 engins d'intervention, 16 engins nautiques, deux hélicoptères et plus de 2400 personnes. Sur l'ensemble du personnel, 81% sont des marins pompiers, 9% font partie de l'équipage de la flotte, 4% sont des civils, 4% des officiers et 2% font partie du service de santé. A savoir, 7% du personnel global est féminin. 

Leur fonctionnement

Auparavant structuré en 5 secteurs, le bataillon des marins pompiers de Marseille est, depuis mai 2015, constitué en 22 Centres d'Incendie et de Secours (CIS). Cet ensemble s'articule autour de deux groupements opérationnels : un groupement nord, situé au niveau de la Caserne de Plombière et son CIS, ainsi qu'un groupement sud, situé à la Caserne de Saint-Pierre avec son CIS. Chacun de ces groupements est commandé par un officier supérieur. Les autres postes et casernes sont tous devenus des CIS et ne se consacrent plus qu'aux interventions.

Afin de répondre à des besoins spécifiques, le BMPM s'est developpée et spécialisée en différents Sections Opérationnelles Spécialisées (SOS) qui sont au nombre de 7 :

  • SOS GRIMP (Section Opérationnelle Spécialisée Groupe d'Intervention en Milieu Périlleux) : cette section dispose de 4 engins, pour 85 personnes et plusieurs centaines d'interventions annuelles en milieu périlleux.
  • SOS SD (Section Opérationnelle Spécialisée de Sauvetage et Déblaiement) : ils disposent de 7 engins pour un total de 135 personnes auxquelles s'ajoutent une dizaine de chiens de recherche. On recense une dizaine de sorties annuelles et environ 30 sorties cynophiles supplémentaires.
  • SOS AQUA (Section Opérationnelle Spécialisée de Sauvetage Aquatique) : cette section compte 3 engins pour les quelques 80  plongeurs et sauveteurs nautiques. Ils comptabilisent 600 interventions annuelles.
  • SOS RT (Section Opérationnelle Spécialisée dans les Risques Technologiques) : cette section est décomposée en deux cellules, la CMIC (Cellule Mobile d'Intervention Chimique) et la CMIR (Cellule Mobile d'Intervention Radiologique). Ces deux parties comptent 120 personnes au total et une cinquantaine d'interventions annuelles.
  • SOS HELI (Section Opérationnelle Spécialisée Héliportage) : ce groupement se compose de 90 personnes, 6 engins ayant pour vocation première de projeter des marins-pompiers par groupe de 11, nommés "sticks".
  • SOS DEPOLL (Section Opérationnelle Spécialisée Dépollution) : c'est pas moins de 160 personnes qui agissent afin de réduire l'impact des hydrocarbures et autres pollutions maritimes. 
  • SOS IT (Section Opérationnelle Spécialisée d'Interventions Techniques) : cette section comptabilise 100 personnes, pour 10 engins et pas moins de 3 interventions journalières ce qui fait plus de 1000 sorties annuelles.

A ces 7 Sections Opérationnelles Spécialisées vient s'ajouter l'UMIMM qui est le fruit d'une association entre la marine nationale française, le service de santé des armées et la ville de Marseille. Cette Unité Médicale d'Intervention en Millieu Maritime intervient à l'aide de 9 agents du SMUR (4 médecins, 3 infirmiers et 2 marins pompiers).

La formation 

Si vous souhaitez devenir marin pompier, vous devez remplir différentes conditions, comme être âgé de 18 ans à minima et avoir un niveau scolaire de 3ème. Aucune filière spécifique ne prépare au métier de militaire comme celui de marin pompier de Marseille. 

  • L’école de marins pompiers de la Marine :

Le BMPM dispose d’une compagnie dédiée à l’instruction et à la formation : la 8 ème compagnie. Depuis 1997, l’école des marins pompiers relève de la Marine nationale. Elle assure la formation des marins pompiers de Marseille, mais aussi celle du personnel destiné à servir au sein des bases navales soit 800 élèves au total. Elle permet également la formation continue des marins-pompiers que se destinent à des grades et fonctions supérieurs.

  • Le BMPM dispose depuis 2004 d’un site de formation unique en Europe le CETIS (Centre d'Entraînement aux Techniques “d'Incendie et de Survie”) qui comprend deux types d’activités particulières : 

- L’incendie avec 3 aires de feu en milieux clos qui simulent feux de navire, industriels et urbains.

- La simulation et la survie en mer aménagée de manière immersive.

Le CETIS accueille de nombreux partenaires venant se former à ces techniques telles que Michelin et Total par exemple.

Si vous souhaitez plus d'information sur le recrutement des marins-pompiers, du personnel officier, du personnel médical mais aussi des jeunes marins-pompiers, n'hésitez pas à consulter les liens ci-dessus.

A savoir 

De plus, en cette période de crise sanitaire, les marins pompiers ainsi que leurs médecins et infirmiers sont présents afin d’effectuer des tests PCR sur les passants volontaires. Cette action permet de désengorger les laboratoires. Certes, elle ne représente qu’un faible volume de test mais permet néanmoins de prendre en charge et d’enregistrer de nouveaux cas de COVID-19

Produits associés
Articles associés
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire