Vidéosurveillance et télésurveillance

L’insécurité est de plus en plus présente ces dernières années, c'est pourquoi des moyens comme la vidéosurveillance et la télésurveillance ont été développés afin de garantir la sécurité des biens et des personnes.

Ces deux termes peuvent paraître très similaires, c'est pourquoi nous allons vous en dire plus à ce sujet dans le but de choisir l'équipement qui vous convient le mieux.

 

La vidéosurveillance

 

 

La vidéosurveillance consiste à filmer un espace public ou privé. Ces enregistrements peuvent être effectués en permanence ou selon des horaires définis en fonction de vos besoins.

Ce système permet de visionner les images en local ou à distance. Ces clichés sont également enregistrés afin de vous permettre d’identifier une personne suspecte ou de visionner une plaque d’immatriculation même après quelque temps. Un enregistrement est nécessaire quand les caméras sont utilisées sans surveillance humaine.

La consultation de ces images capturées est par ailleurs restreinte à des personnes dûment habilitées. L’entreprise doit définir une durée maximale de conservation des images issues de ses caméras.

 

La télésurveillance

 

 

La télésurveillance vise à détecter des mouvements anormaux ainsi que de nombreux incidents, le tout contrôlé à distance par des agences spécialisées. Lorsque une anomalie est déclarée, une série de photos est enregistrée et un signal d'alerte est envoyé au centre de télésurveillance. Après analyse des clichés, l'agence contactera les forces de l'ordre si nécessaire. 

L’avantage de ce système est qu'il ne nécessite pas de surveillance en continu de votre part puisque tout est automatisé et contrôlé par l'agence en charge de votre télésurveillance. 

 

La sécurité en entreprise

 

Un employeur ne peut pas installer de caméras dans ses locaux sans définir un objectif précis, qui doit être légal et légitime. Les caméras peuvent être installées sur le lieu de travail à des fins de sécurité des biens et des personnes. Elles peuvent avoir un rôle dissuasif ou permettre d'identifier les auteurs de vols, de dégradations ou d’agressions.

La vidéosurveillance doit se limiter aux entrées, aux sorties des bâtiments, aux issues de secours, aux voies de circulation, ou encore aux zones dans lesquelles sont entreposées de la marchandise ou des biens de valeur. Dans le cas des bijouteries ou des banques, les caméras sont nécessaires afin de se protéger du vandalisme et des cambriolages qui ont lieu en général de nuit ou pendant le week-end, quand le personnel n'est pas sur place.

Afin de répondre à toutes les obligations, l'employeur doit avoir l'accord du Préfet et de la Commission de vidéoprotection avant d'installer ses caméras. De plus, il se doit d'indiquer la présence de celles-ci aux salariés et aux visiteurs à l'aide d'un affichage.  

Sur le lieu de travail comme ailleurs, les employés ont droit au respect de leurs vies privées, en ces termes, les caméras ne doivent pas filmer les zones de pause ni les toilettes.

Les employés qui s’estiment victimes d’une surveillance abusive ont la possibilité de se tourner vers la CNIL ou les services de l’inspection du travail pour formuler une plainte et demander un contrôle.

 

Deux systèmes complémentaires

  

Bien que l’objectif des deux mécanismes soit le mêmeleurs techniques et leurs services sont visiblement différents.

Chacun d'entre eux possèdent des avantages et des inconvénients qui peuvent être comblés en les utilisant ensemble.

Il peut être avantageux de coupler les deux. En effet, vous pouvez surveiller votre intérieur 24 h /24 grâce à la vidéosurveillance. Dans les moments où vous n’êtes pas disponible, la télésurveillance peut alors prendre le relais par le biais de l'agence qui sera à même d'avertir les forces de l'ordre en cas d’intrusion.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire