Les normes EN 381 et EN 11393 pour les vêtements anti-coupure forestiers

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Longtemps caractérisés par la norme EN 381, les vêtements de protection anti-coupure forestiers liés à l'utilisation de tronçonneuses à main et de scies à chaîne sont désormais certifiés EN ISO 11393. En effet, depuis le 19 novembre 2021, toutes les nouvelles certifications doivent être conçues selon la norme EN ISO 11393, à la place de la norme EN 381. Il a donc fallu adapter les niveaux de certification de l'ancienne à la nouvelle norme en opérant quelques modifications.

Sommaire : 

 

 

Choisir le bon équipement forestier

 

Les vêtements de protection anti-coupure tronçonneuse sont des EPI de catégorie III protégeant contre les risques mortels et les lésions irréversibles. Ils sont recommandés pour tous les travaux de bûcheronnage, de débroussaillage ou d'élagage qui exposent l'utilisateur à des risques de coupures et de tranchage. Les métiers forestiers et sylvicoles sont donc directement concernés et l'utilisation de ces équipements de protection individuelle est obligatoire dans le cas de l'utilisation d'une scie à chaîne.

 

L'équipement doit inclure au moins des gants anti-coupure, un pantalon anti-coupure (ou des jambières) et des chaussures anti-coupure forestières. On peut compléter le tout à l'aide de manchettes, de protège-tibias ou de vestes anti-coupure qui protègent les épaules, les bras et le thorax. Il existe par exemple des softshells à manches amovibles compatibles avec des manches forestières. On trouve aussi des t-shirts anti-coupure qui protègent les avant-bras, le torse et le ventre contre les risques de tranchage et de perforation. Les professionnels ont également recours à des casques forestiers, des coquilles anti-bruit et des gants spécialisés (bûcheron, paysagiste, épineux et ronces, etc).

 

 

L'ancienne norme EN 381

 

Lorsqu'un produit est certifié selon la norme EN 381, le fabricant doit indiquer la classe de protection qui lui correspond. Listée de 0 à 3, de la plus faible à la plus élevée, cette classe est directement liée à la vitesse de chaîne de la scie à main.

 

  • Classe 0 - Pour une vitesse de chaîne de 16 m/s
  • Classe 1 - Pour une vitesse de chaîne de 20 m/s
  • Classe 2 - Pour une vitesse de chaîne de 24 m/s
  • Classe 3 - Pour une vitesse de chaîne de 28 m/s

 

Le chiffre qui complète la norme EN 381 définit le type de vêtement concerné. Par exemple, EN 381-7 pour les gants de protection avec renforts contre les scies à chaîne, EN 381-9 pour les guêtres de protection et EN 381-11 pour les vêtements de travail protégeant le haut du corps (vestes ou manchettes). La norme EN 381-5 concerne les pantalons de protection anti-coupure pour les utilisateurs de tronçonneuses. La protection doit recouvrir toute la longueur de la jambe ainsi que 20 cm supplémentaires à partir de l'entrejambe. Cette norme EN 381-5 distingue 3 types de protection des jambes.

 

  • Design A : protection frontale à 180° + 5 cm de matériau de blocage à l'extérieur de la jambe gauche et à l'intérieur de la jambe droite
  • Design B : protection frontale identique au design A + 5 cm à l'intérieur de la jambe gauche
  • Design C : protection complète à 360° pour les deux jambes

 

Le type A est suffisant pour les professionnels en arboriculture et sylviculture. Seules les situations particulièrement dangereuses requièrent les pantalons de type C, ou lorsque l'utilisateur ne maîtrise pas encore le maniement de la scie à chaîne. Le type B étant très peu utilisé, il disparaît dans la nouvelle norme EN 11393-2 et évolue en un nouveau design B qui correspond aux jambières à clips (style chaps) à fixer par-dessus le pantalon de protection lorsque nécessaire. Plus pratique et moins contraignant, ce nouveau système est idéal pour les arboristes-grimpeurs.

 

 

La nouvelle norme EN ISO 11393

 

Outre ce changement important, la nouvelle norme EN ISO 11393 simplifie la lecture des exigences pour les professionnels tout en reprenant les éléments essentiels de la norme EN 381. Elle fait intervenir de nouvelles méthodes d'essai de résistance à la coupure pour les différents types de vêtements (protège-jambes, chaussures, gants, guêtres et vestes de protection). Les tests ne doivent plus seulement concerner une seule taille de vêtement, mais aussi les extrêmes (le plus petit et le plus grand). La norme EN ISO 11393-5 remplace la norme EN 381-9 et ne permet plus de certifier les guêtres de protection en dessous de la classe 1 (vitesse de tronçonneuse de 20 m/s). Depuis le 19 novembre 2021, toutes les nouvelles certifications doivent être étiquetées selon la norme EN ISO 11393.

 

 

Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire