GPIS GITES

Le Groupement Parisien Inter-bailleurs de Surveillance (GPIS) sur Pariset le Groupement Inter-quartiers de Tranquillité Et de Sûreté (GITeS) sur Toulouse sont deux groupements qui interviennent pour le compte de bailleurs sociaux pour faire respecter la tranquillité et la sécurité publique de leurs immeubles. Ils travaillent principalement sur des tranches horaires de fin d’après-midi et de soirée, la semaine et le week-end.

 

 

GITES

 

Les équipes du GITeS ont pour mission de développer le lien social avec les locataires et acteurs du territoire, en allant à leur rencontre et en créant une relation de confiance. Pour ce faire, ils assurent une présence visible dans les immeubles et les parties communes du parc immobilier dont ils assurent la surveillance. Ils ont pour vocation d'effectuer un contrôle des résidences dans un objectif de tranquillité et de prévention. Les missions régaliennes de police restent pleinement et exclusivement exercées par les forces de l’ordre, sous la direction du Préfet et du Procureur de la République. 

 

 

GPIS

 

Le GPIS intervient pour des bailleurs à Paris 7/7j de 17 h 30 à 4 h 30 du matin, il a pour mission de prévenir la délinquance, assurer une présence humaine en soirée et la nuit, renforcer le sentiment de sécurité des locataires et affirmer l'autorité des bailleurs sur leurs sites. Il est coordonné par un Poste de Commandement Opérationnel (PCO) et permet le traitement et l'analyse des informations recueillies, pour une adaptation quotidienne du dispositif sur le terrain.

Le patrimoine couvert est défini par les bailleurs et répond à la double nécessité de conserver une cohérence territoriale et d'agir prioritairement sur les sites où les indicateurs relèvent un constat d'insécurité. L'action du GPIS cible spécifiquement les publics les plus fragiles, en général les victimes d'actes de délinquance et d'incivilité dans le parc social parisien.

 

 

Loi sur la sécurité globale

 

Les agents professionnels de surveillance peuvent intervenir directement sur certaines infractions commises à l’encontre des immeubles qu’ils surveillent suite à la loi sur la sécurité globale du 17 mars 2021. Ils ont la possibilité de dresser des contraventions pour toute infraction qui porte atteinte aux immeubles ou groupe d'immeubles pour lesquels ils assurent des fonctions de surveillance et de gardiennage. Ils sont agréés par le représentant de l’État dans le département. Les procès-verbaux qu’ils établissent sont transmis au Procureur de la République par l’intermédiaire des Officiers de Police Judiciaire territorialement compétents dans les cinq jours suivants la constatation de l'objet du procès-verbal.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire