Comment devenir chocolatier ?

Le métier de chocolatier

Le métier de chocolatier consiste à confectionner des créations à base de chocolat, pour la fabrication d'un gâteau ou de friandises. Le chocolatier s’occupe de la conception, préparation, cuisson ainsi que du dressage. Il travaille le chocolat afin de lui donner un aspect autre que celui d’origine. Il peut effectuer des préparations, tel que des crèmes, des ganaches, des pièces montées, etc. Il s'occupe également de confectionner des pièces pour les événements annuels comme Pâques, Noël et même les anniversaires.

 

 

 


Les compétences requises

L’univers de la chocolaterie est un domaine demandant beaucoup de rigueur, de créativité, mais aussi de patience afin de confectionner des pièces de très haute qualité. La manipulation du chocolat est très technique, c’est pour cela qu’il faut faire preuve de dextérité et de précision. Vous devez être à la fois rapide et régulier dans vos gestes. 

Le niveau requis et les diplômes

Afin d'exercer, vous pouvez être titulaire d'un Baccalauréat professionnel boulanger/pâtissier ou un bac+2 brevets de maitrise ou technique des métiers de chocolatier/confiseur.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs voies pour exercer ce métier. Vous pouvez passer par différentes formations comme :

  •  CAP chocolatier/confiseur
  •  CAP pâtissier
  •  CAP glacier fabriquant
  •  Mention complémentaire pâtisserie, glacerie, chocolaterie, confiserie spécialisée

Vous avez aussi la possibilité de faire un CFA, ce qui est très bénéfique. Vous effectuerez votre formation en alternance ce qui vous permettra de vous intégrer plus facilement dans le monde du travail.

Si vous souhaitez reprendre une chocolaterie, une entreprise, vous devez obtenir un diplôme de BTM (Brevet Technique des Métiers). C'est une qualification dédiée pour les métiers de l'artisanat, pour être qualifié en tant qu'ouvrier ou employé qualifié de niveau 4


 

 

 

La rémunération


Concernant le salaire d’un chocolatier/confiseur, tout dépend de son statut. S’il possède un statut d’ouvrier débutant, il commence par obtenir le SMIC, c’est-à-dire un peu plus de 1200 €. En tant qu’ouvrier expérimenté et qualifié, il peut gagner entre 1500 et 1600 €/mois. Cependant, si vous travaillez sous le statut d’artisan à votre compte, votre salaire peut s’élever de 3000 à 4000 €/mois. Vous l’aurez compris, il suffit de se démarquer et de proposer des produits de qualité si vous souhaitez avoir du succès.


La tenue de chocolatier

Le chocolatier peut se munir de différents équipements afin d'adopter un uniforme original qui représente l'image de son lieu de travail. Nous allons vous proposer différents équipements afin de constituer votre tenue de travail.

  • La veste


La tenue typique du chocolatier se compose principalement d'une veste de cuisine avec un boutonnage simple ou double, afin de pouvoir l'enlever facilement, mais aussi pour vous protéger un maximum. Elle possède la plupart du temps un col ras de cou, ainsi que des manches courtes pour éviter le moindre frottement et pour permettre une manipulation plus simple du chocolat. Pour avoir un confort optimal, votre veste doit être respirante et facile d'entretien. Une veste de cuisine bien coupée garantit une très bonne qualité de travail. C'est pour cela que la veste de cuisine Cookie de chez SNV est faite pour vous, elle est dès à présent disponible dans différents coloris.

  • Le pantalon

Vous devrez également avoir un pantalon ayant quelques caractéristiques similaires à la veste en privilégiant notamment une matière anti-transpiration pour votre confort. Le pantalon doit également être à la fois robuste et ne pas avoir d'ourlets pour éviter le moindre microbe. Il faut donc privilégier une coupe pied de poule, c’est-à-dire, ajustée à vos jambes. Nous vous invitons à jeter un œil sur le pantalon de cuisine HERVE de chez SNV. Il correspond parfaitement aux critères évoqués.

  • Les chaussures 

Pour garantir une haute sécurité et hygiène sur votre lieu de travail, il faut de bonnes chaussures, normées, spécialisées pour ce métier. Vous devez avoir des chaussures de sécurité ayant les normes EN ISO 20345. Ces chaussures sont similaires à celles du boulanger/pâtissier. Elles doivent être confortables et solides pour durer longtemps. Le mieux serait d'oublier les lacets et de rester sur une paire de chaussures simples, qui tient votre pied. Nous avons à disposition la paire de mocassin S2 de chez Portwest. Elles sont idéales pour pratiquer cette activité.


  • Les accessoires


Afin de peaufiner votre tenue de chocolatier, vous devez vous munir d'accessoires essentiels pour votre hygiène, sécurité et l'image que vous apportez à vos clients.

Pour vous protéger la tête, vous pouvez faire appel à une toque ou un calot pour minimiser les chutes de cheveux et microbes dans vos préparations.

Les mains ont aussi besoin d'être protégées avec des gants en nitrile ou latex à usage unique. Nous proposons des boites de 100 gants A295 de chez Portwest.

Enfin, le tablier, est d'une très grande utilité pour servir de protection supplémentaire en plus de vos vêtements. En général, le chocolatier utilise un tablier chef, afin de préserver une bonne liberté de mouvement. Le tablier chef & garçon de café par la marque Molinel est très confortable avec sa matière en coton.
 

 

 

Et après ?


Le chocolatier dispose de plusieurs choix dans sa carrière :

Évolution de statut : Pendant votre carrière, vous allez acquérir de l'expérience, ce qui facilitera votre changement de statut. Selon vos motivations, vous pourrez ouvrir votre propre atelier et avoir plus de liberté à créer vos pièces et confiseries. Vous pouvez aussi envisager de partir à l'étranger pour partager votre savoir-faire et vos créations.

Vous pouvez également étendre vos compétences grâce à la formation continue, afin d'augmenter votre expérience dans la pâtisserie, la glacerie, etc. cela aura pour conséquence d'augmenter votre cible de clientèle tout en variant vos produits.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire