Les véhicules terrestres des pompiers

13 205, c'est le nombre d'interventions effectuées chaque jour par les pompiers, pour un total de 4 millions de victimes prises en charge tous les ans. Ces agents du feu interviennent généralement lors d'incendies et d'accidents de la route, mais également sur de nombreuses opérations diverses notamment celles liées aux risques technologiques qui ne cessent de prendre de l'ampleur. 
Pour pouvoir accomplir l'intégralité de ces missions, différents équipements sont indispensables et nécessitent, dans la plupart des cas, l'utilisation d'un véhicule bien spécifique afin d'intervenir dans les meilleures conditions. 
C'est pourquoi nous allons vous présenter les véhicules terrestres les plus courants afin d'en savoir un peu plus sur le quotidien des sapeurs-pompiers.
 

Le VSR : Véhicule de Secours Routier

 

 

Le VSR intervient sur les accidents de la circulation. Il a pour but de sécuriser les lieux de l'incident, de protéger des incendies et de désincarcérer les victimes. Il est équipé de trois places assises.

Ce véhicule possède de nombreux équipements qui répondent à différentes fonctions :  

- Le balisage et l'éclairage à l'aide d'un cône de signalisation, du gyromat, des panneaux lumineux et des projecteurs ;

- La protection incendie grâce aux lances et aux extincteurs ;

- Le calage et levage des véhicules notamment avec les coussins d'air, les cales, le vérin hydraulique, les bastaings, crics, etc. ;

- La désincarcération avec les écarteurs et les cisailles.

Le VSR est équipé d'un groupe électrogène qui délivre une puissance hydraulique nécessaire aux outils de découpe.

Certains véhicules de secours routier, les VSR rail/route, sont adaptés pour intervenir sur les voies ferrées, notamment dans les tunnels, où les conditions d’intervention sont plus délicates.

Les accidents de la circulation concernent 6% des interventions.

 

Le VSAV : Véhicule de Secours et d'Assistance aux Victimes

 

 

Le VSAV intervient afin de porter des secours d'urgence aux personnes. Il dispose de trois places assises ainsi qu'une supplémentaire à l'arrière pour un médecin du SAMU ou du service de santé, en plus de la victime allongée sur le brancard. Il permet de transporter les victimes jusqu'à l'hôpital tout en permettant d'apporter les premiers soins durant le trajet. De plus, il est équipé de rangements permettant le stockage de :

- matériel d'immobilisation

- matériel de relevage

- kits médicaux : perfusion, ACR (arrêt cardio respiratoire), accouchement, etc.

83.5% des interventions des sapeurs-pompiers concernent les secours d'urgence aux personnes, soit 4.1 millions des 4.9 millions d'interventions réalisées en 2019.

 

Le FPT : Fourgon Pompe-Tonne

 

 

Le FPT intervient sur les feux urbains et peut être utilisé par 8 sapeurs-pompiers. La partie arrière donne accès à la pompe, à la LDT (lance du dévidoir tournant) et aux 1/2 raccords d'alimentation (partie basse) et refoulement (partie haute) avec vannes 1/4 de tour rouge (il arrive plus rarement que les poignets de vannes 1/4 de tour soient bleues pour l'eau et jaunes pour du mouillant/moussant). La citerne peut contenir jusqu'à 6000 litres d'eau. L'alimentation en eau se fait par bouche d'incendie, par un engin porteur d'eau ou par pompage dans une source comme un lac, rivière ou étang.

La partie arrière du camion est composée d'une cabine ou les sapeurs-pompiers peuvent rapidement s'équiper des appareils respiratoires isolants pendant le trajet.

Deux dévidoirs mobiles à bobine, qui permettent de dérouler les tuyaux des lances à incendie sont suspendus à l'arrière du FPT.

Le véhicule est également équipé de matériel dans ses coffres latéraux : lances, tuyaux, raccords, divisions, émulseurs...

 

L'EPA : Échelle Pivotante Automatique

 

 

L'EPA intervient sur les incendies à grande hauteur grâce à son échelle escamotable de 18, 24, 30 ou 32 mètres de long équipée d'une nacelle ou panier (non systématique) ou un interphone permettant de communiquer avec les équipiers au sol. L'EPA se stabilise au sol à l'aide de ses 4 vérins stabilisateurs permettant d'élargir le polygone de sustentation, le tout en soulevant les roues du véhicule, ce qui permet d'utiliser l'échelle.

Il est utilisé dans un grand nombre de missions comme les attaques de feu, les sauvetages de personnes coincées en hauteur, ou pour l'acheminement de matériel ou de personnel.

L'échelle peut pivoter, ce qui lui permet d'atteindre des zones différentes sans bouger le véhicule.

 

Le CCF : Camion-Citerne feux de Forêts

 

 

Le CCF est utilisé pour les missions d'extinction de feux de forêts. Il contient entre 2000 et 13000 litres d'eau. Il est muni d'un châssis de 4x4 pour lui permettre de se déplacer facilement dans les forêts, mais il possède un gabarit important qui peut poser problème dans certaines situations. Il peut se ravitailler en pompant n'importe quel point d'eau et il est utilisé par 4 sapeurs-pompiers principalement deux équipiers, un conducteur et un chef d'agrès. Tout dépend des SDIS et de leurs doctrines d'interventions. Pour exemple, en Gironde, une unité feux de forêt correspond à trois camions : une VLHR (Véhicule Léger Hors Route), un chef d'agrés et deux CCF armés par un conducteur et un équipier dans chaque engin. 
Enfin, si vous êtes un passionné des véhicules de pompiers, vous pouvez toujours retrouver les produits Sluban avec ses représentations miniatures.
Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire