Entretien avec Geoffrey - Sécurité incendie - SSIAP1

Son identité

Je suis Geoffrey Ruscito et j’ai 21 ans. Avant de débuter la sécurité incendie, j'étais en BTS tourisme. Je suis passionné par la musique et je pratique de la guitare. Je suis également actif sur Instagram @geofrais_r si vous avez la moindre question.

Actuellement je participe à une formation ayant comme but d'obtenir un certificat de qualification professionnelle agent de prévention et de sécurité / service de sécurité incendie et d'aide à la personne (CQP APS / SSIAP1).

Je suis sociable, calme, patient, réactif mais j’ai comme défaut d’être désordonnée. 

 

Quel est le but de ton activité ? Quels sont les enjeux et risques que tu peux affronter ? 

Garantir la sécurité des personnes et des biens ainsi que la sécurité du bâtiment

Les risques que l’on peut avoir sont les départs de feu, incendies. Je peux risquer ma vie, bien sûr, si un danger potentiel se présente. 

 

Qu’est ce qui t’a amené à vouloir faire ce métier ?

J’ai toujours voulu protéger les gens ainsi que rendre service.

 

Faut-il faire des sacrifices pour exercer ce métier ?

Contrairement aux pompiers ou aux forces de l'ordre, il n'y a pas de véritable sacrifice à faire. Le seul sacrifice possible est d'ordre financier du moins seulement si votre région ou Pôle emploi ne peuvent pas vous financer la formation. 

 

Il y a-t-il des règles à respecter ?

Oui ! Nous avons des check-lists à respecter, pour vérifier le matériel, faire l’inventaire, rédiger des mains courantes ou un rapport. Il faut bien connaître son bâtiment, sa hiérarchie afin d’avoir un contact avec la direction parce qu’on peut être amené à transmettre des informations.

Il faut également être titulaire d’une carte professionnelle. Au niveau du matériel, on utilise des talkies-walkies, des gants de palpation, un contrôleur de ronde mais aussi, un DATI (dispositif d’alarme de travailleur isolé), qui émet une alarme en cas d’agression ou de défaillance comme la perte d’équilibre par exemple. Le signal est directement transmis à mon équipe qui en possède un également pour avoir une aide supplémentaire. Ensuite nous avons une montre, des rangers comme chaussures, une lampe et puis nous avons l’uniforme rouge “SÉCURITÉ INCENDIE”.

 

 

Qu’est-ce qu’une main courante ?

Une main courante, c’est un descriptif de tous les événements (incidents, accidents, incendie) qui ont eu lieu pendant la journée.

 

Pratiques-tu un sport ?

Oui, je fais de l’escalade depuis 5 ans car j’ai toujours aimé l'adrénaline que ça apporte. Je n'ai pas le vertige et ça me permet de me déconnecter, de me vider la tête et de décompresser.

 

As-tu des projets ?

J’ai le projet de faire une formation agent de sûreté aéroportuaire, car j’ai envie de retrouver le contact avec les voyageurs. J’ai obtenu un BTS tourisme, ça me permet donc de me rapprocher un peu plus de ce milieu.

 

Des conseils pour intégrer le service de sécurité incendie ?

Vous n'avez pas besoin d’être hyper musclé, il faut être intelligent et avoir un minimum de logique, être patient, aimer le goût du risque et le milieu de la sécurité et surtout être motivé.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
 (Avec http://)