Norme EN 388 : Les gants de protection contre les risques mécaniques

Indispensables dans les secteurs de l'industrie, du BTP ou de l'automobile, les gants de protection conçus selon la norme EN 388 sont des EPI (équipements de protection individuelle) qui protègent contre les risques mécaniques. Ces risques regroupent tout ce qui peut porter atteinte à l'intégrité physique de notre main : l'abrasion, la coupure, la déchirure ou encore la perforation. Depuis 2016, les exigences de la norme EN 388 comprennent également un test de résistance à la coupure ISO 13997 ainsi qu'un test de résistance aux chocs et aux impacts selon la norme EN 13594. Ces deux nouveaux tests ne sont pas obligatoires mais répondent aux besoins des professionnels dans certains secteurs bien précis (manipulation d'objets coupants et lourds, etc).

  

Sommaire : 

   

   

Pourquoi la norme EN 388 a-t-elle évoluée ?

  

Les fabricants sont tenus d'indiquer clairement le niveau de résistance de leurs gants de protection normés EN 388 contre les risques mécaniques. Afin de renforcer le niveau d'exigence de cette norme, certains tests ont été révisés tandis que d'autres ont fait leur apparition. L'objectif est bien de garantir au maximum la sécurité des professionnels. C'est pourquoi les indices correspondants aux niveaux de résistance à l'abrasion, à la coupure, à la déchirure et à la perforation ne sont plus nécessairement les seuls à être indiqués sur le pictogramme de la norme EN 388.

 

   

Test de résistance à l'abrasion

  

Le test d'abrasion correspond au 1er indice indiqué sur le pictogramme de la norme. Il évalue le nombre de cycles nécessaires au papier abrasif pour user l'échantillon du gant sous une pression donnée. Ce test doit désormais s'appuyer sur un papier de qualité supérieure. Ainsi, le papier abrasif Klingsport PL31B Grit 180 remplace le papier Oakey Grade F2 Grit 100. La résistance à l'abrasion est évaluée de 1 à 4 (de la plus faible à la plus résistante).

  

 

   

Test de résistance à la coupure

  

Jusqu'en 2016, la norme EN 388 ne permettait pas de qualifier de manière suffisamment précise la performance des gants dits "à haute résistance". Indiqué par le 2ème indice sous le pictogramme de la norme EN 388, le test de résistance à la coupure par tranchage (ou Couptest) a donc été complété par un 5ème indice pour offrir un résultat plus fiable via un test dit "TDM" (Tomodynamomètre). La première méthode consiste à évaluer le nombre de cycles nécessaires à une lame circulaire pour couper un échantillon sous une vitesse et une pression constante de 5N (soit environ 500 g). Le résultat est évalué sur une échelle de 1 à 5.

   

   

Dans les cas où le matériau émousse la lame durant l'opération, on doit désormais aussi effectuer un test à la coupure ISO 13997. Cela concerne notamment les textiles reposant sur des assemblages de fils à base de métal ou de verre. Ce test TDM utilise une lame droite qui parcourt une distance prédéterminée soumise à une force variable. Le résultat est indiqué par un 5ème indice inscrit sous la norme EN 388 : de A à F (F étant l'indice de performance le plus élevé contre la coupure : supérieur à 30 Newtons). Ces gants de protection anti-coupure sont notamment recommandés si vous manipulez des objets lourds et coupants. Un 'X' signifie que le gant n'a pas été testé sur une machine TDM ISO.

  

 

   

Tests à la déchirure et à la perforation

  

Mesuré en Newton, le test à la déchirure (3ème indice) désigne la force requise pour déchirer l'échantillon. En ce qui concerne le test de perforation (4ème indice), il s'agit d'évaluer la force nécessaire à un poinçon standard pour transpercer le gant. Ces deux tests n'ont pas été modifiés. Le niveau indiqué va de 1 (le moins résistant) à 4 (le plus résistant).

   

   

Test de résistance à l'impact

  

Le 6ᵉ indice qui apparaît de manière facultative sous la norme EN 388 correspond au test de résistance aux chocs et aux impacts selon la procédure utilisée pour les gants de moto normés EN 13594:2015. L'indice de réussite est noté par la lettre 'P' (pour "Pass"). Le gant doit conserver son intégrité suite à la chute d'un poids de 2,5 kg avec une énergie de 5 joules. En cas d'échec, le marquage indique F (pour "Fail"). Un indice 'X' signifie que le test n'a pas été réalisé ou n'est pas applicable.

 

Le pictogramme de la norme EN 388 peut donc présenter jusqu'à 6 indices, et donc 6 niveaux de performance distincts, afin d'assurer une protection des mains plus ou moins élevée contre les risques mécaniques.

Retour
Partagez l'article sur:
Produits associés
Activ Grip ATA 534 1P
Stocks bas
Prix réduit
Gants ActivGrip ATA 534 - Towa gloves
12,90 € 9,68 € -25%
Gants C500 foam - Uvex
Prix réduit
Gants C500 foam - Uvex
19,89 € 16,91 € -15%
Lot de 12 gants G-Tek PolyKor anti-coupure D Bleu - PIP
Stocks bas
Prix réduit
PIP
Lot de 12 gants G-Tek PolyKor anti-coupure D Bleu - PIP
95,40 € 66,78 € -30%
Gants de protection mécanique PVC avec pouce et index coupés - Singer Safety
Stocks bas
Gants de protection mécanique PVC avec pouce et index coupés - Singer Safety
13,60 €
Articles associés
insurance-delivery

Livraison GRATUITE La livraison est offerte dès 69€

insurance-return

Retours gratuits Vous disposez de 30 jours pour changer d'avis

insurance-price

La qualité au meilleur prix Nos prix défient toute concurrence 

insurance-payment

Besoin d'aide ? Un service client du lundi au vendredi et un chatbot 24h/24

Loading...

Suggestions

Catégories

Pas de résultats dans les produits
zendeskAide