Les Compagnies Républicaines de Sécurité

Les CRS (Compagnies Républicaines de Sécurité) font partie d'un corps spécialisé de la Police Nationale. Il s'agit d'unités mobiles qui veillent à la sécurité générale et participent au maintien ou au rétablissement de l'ordre public. Elles sont créées le 8 décembre 1944 par le Général De Gaulle suite à la dissolution des Groupes Mobiles de Réserve, qui avaient été mis en place sous le régime de Vichy.

En 1947, L'emblème du flambeau, couramment appelée la flamme CRS, est peinte par François d’Albignac. Elle constitue, aujourd'hui encore, le symbole du corps des CRS. Elle est l'incarnation de la lumière de Dieu, de la promesse de vie éternelle, mais aussi du souvenir. La flamme est encerclé par des feuilles de chêne et de laurier qui représentent la force et le commandement.

Les CRS on pour devise "Servir". En tant que réserve générale de la Police Nationale, elles doivent d’ailleurs répondre à une obligation de disponibilité et de mobilité.

 

 

Les Missions

 

Leur domaine d'intervention est axé autour du maintien ou du rétablissement de l'ordre public et la sécurité générale, mais, elles prennent part à de nombreuses autres missions de police comme :

 

- Des missions de sécurité routière : les CRS sont souvent envoyées le long des différents axes routiers de leur secteur afin de veiller au respect du code de la route.

- Des missions de police des grands axes : les CRS assurent la surveillance des autoroutes, et notamment des autoroutes gratuites qui permettent aux automobilistes de contourner les grandes agglomérations.

- Des missions de secours en mer : elles veillent au respect des consignes de sécurité et portent secours aux personnes.

- Des missions de secours en montagne : les CRS assurent avec les gendarmes de hautes montagnes le sauvetage en haute altitude. Un relais est souvent mis en place entre ces deux services de sécurité.

- Des missions de protection des personnes et des biens : lors de manifestations sociales, sportives ou culturelles, les CRS veillent au maintien de l’ordre et son rétablissement si nécessaire. Elles s’assurent ainsi de la sécurité des biens et des personnes.

- Des missions de lutte contre le terrorisme : les CRS prennent part à la lutte contre le terrorisme et au renseignement.

- Des missions de secours aux personnes : lors de graves événements, comme des actes terroristes, des catastrophes naturelles ou des tueries de grande ampleur, les CRS interviennent pour secourir les victimes et sécuriser les lieux.

- Des missions d’éducation et de prévention : des campagnes de sensibilisation à la sécurité routière. Certaines CRS se rendent aussi dans les centres de loisirs afin de prévenir et de lutter contre la délinquance.

- Des missions de sécurisation : lutte contre la délinquance et les violences urbaines. Elles interviennent avec la DCSP (Direction Centrale de la Sécurité Publique) et prennent part à des objectifs fixés par l'État.

- Des missions de surveillance des voies de communication avec l'étranger : assure la surveillance des ports, des aéroports, mais aussi des frontières en collaboration avec la DCPAF (Direction Centrale de la Police aux Frontières).

- Des missions d'escorte et de protection : elles veillent à la sécurité des plus hautes personnalités de l'État et assurent celle des résidences officielles, mais aussi des ambassades à l'étranger.

 

Contrairement aux gendarmes mobiles, les CRS ne vivent pas à la caserne. Lors de longs déplacements, ils doivent néanmoins cohabiter dans des cantonnements. Pour que les CRS puissent être opérationnelles lors de ces opérations particulières, les services logistiques et administratifs les accompagnent.

 

 

La formation

 

Pour intégrer une CRS, il faut faire partie de la Police Nationale. Il existe deux concours, celui de gardien de la paix et celui d'officier de police :

 

- Le concours de Gardien de la Paix est accessible aux candidats âgés de 17 à 35 ans avec niveau BAC ou équivalent. Il se divise en trois phases, une phase d'admissibilité, une phase de pré-admission et une phase d'admission. Il s’agit d’épreuves écrites, orales, physiques, et d’évaluations du profil psychologiques ainsi que des entretiens de motivation de chaque candidat. Les candidats qui réussissent le concours sont intégrés au sein d’une école supérieure de la Police Nationale. L’apprentissage dure 12 mois et trois semaines sont consacrées au métier de CRS. 

- Le concours d'Officier de Police est accessible aux candidats âgés de 17 à 35 ans avec niveau BAC+3 ou équivalent. Il dispose des mêmes phases que le concours de Gardien de la Paix. Les lauréats sont ensuite formés pendant 18 mois au sein de l’école supérieure de la Police Nationale. La formation alterne les stages au sein de l’école de police et le service actif. Au bout de six mois, chaque candidat est nommé lieutenant de police stagiaire pour un an.

 

police-nationale.net

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire