L'importance des soins infirmiers

En lien direct avec les patients, les professionnels des soins infirmiers sont confrontés à des personnes de tous âges touchés par des pathologies variées qu'ils doivent être en mesure d'aider et de suivre en toutes circonstances. Ils font le lien entre le patient et le médecin en accomplissant tous les soins qu'ils estiment nécessaires afin d'assurer leur bien-être quotidien ou de pallier à une éventuelle perte d'autonomie du malade. Les tâches qui leur sont exclusivement réservées sont logiquement nombreuses et surtout très diversifiées, ce qui peut aussi bien constituer un attrait qu'un frein pour les étudiants en fonction de leurs aspirations. Equipés de tuniques, de blouses, de pantalons et de sabots de sécurité, les infirmiers et les infirmières sont une figure incontournable du personnel médical.

 

 

La diversité des soins infirmiers

 

Qu'ils exercent leur profession dans un établissement de santé, dans un cabinet libéral ou même chez un patient en cas d'hospitalisation à domicile, les infirmiers ne réalisent pas que des soins purement techniques. Ils doivent également réussir à établir un bon relationnel avec les patients et leur famille afin de répondre aussi précisément que possible à leurs préoccupations. Les infirmiers ne sont donc pas là simplement pour répondre à une prescription médicale, ils sont également présents afin d'accompagner leur patient aussi bien sur le plan moral que sur le plan physique.

 

 

Ces professionnels peuvent être amenés à conduire un projet de soins infirmiers ou à mettre en oeuvre des soins éducatifs et préventifs. Leurs compétences incluent également la recherche et le traitement des données scientifiques, mais aussi la surveillance clinique des personnes dont l'état de santé présente des risques. Il leur appartient aussi de décider s'il est nécessaire de recourir à des mesures d'isolement ou de contention dans des cas bien particuliers, mais aussi d'évaluer les troubles mentaux s'ils disposent d'une expérience en soins infirmiers psychiatriques.

 

 

La base des soins infirmiers implique bien évidemment la capacité à prodiguer des mesures thérapeuthiques suivant une ordonnance en effectuant et en ajustant les traitements médicaux. La vaccination entre évidemment dans le cadre de leur activité, tout comme la préparation des médicaments et l'évaluation de la qualité des soins prodigués afin d'améliorer leur pratique professionnelle. Car certains d'entre eux seront peut-être amenés à former d'autres aspirants infirmiers par la suite.

 

 

Les spécialisations

 

Un infirmier peut d'ailleurs choisir de suivre l'une des nombreuses formations existantes pour se spécialiser ensuite dans des domaines tels que l'anesthésie, la puériculture, le bloc opératoire ou encore le cadre de santé. Depuis 2019, il existe une spécialisation dite IPA (infirmier en pratique avancée), qui permet de garantir la prise en charge des patients sur l'ensemble du territoire français afin de lutter contre les déserts médicaux. Elle se situe à mi-chemin entre la mission d'infirmier et celle du médecin généraliste mais nécessite au moins 3 ans d'exercice en tant qu'infirmier. Les professionnels peu attirés par les conditions de travail à l'hôpital peuvent également s'orienter vers des structures très diverses en devenant par exemple infirmier militaire, infirmier libéral, infirmier chercheur, infirmier du travail exerçant au sein d'une entreprise, ou même infirmier engagé dans une association humanitaire.

 

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire