Les métiers de laboratoire

En France comme ailleurs, nombreux sont les métiers relatifs aux analyses de laboratoire et aux biotechnologies. En fonction de leurs spécificités, ces professions peuvent entretenir des liens plus ou moins directs avec l'industrie chimique, pharmaceutiqueagroalimentaire ou avec le domaine médical.

 

Du laborantin au technicien de laboratoire

Les laborantins et techniciens d'analyses médicales ou biomédicales sont chargés de réaliser différents types d'examens et de prélèvements prescrits par un médecin ou un pharmacien. Ils les analysent ensuite dans le but de mettre en évidence une anomalie et de confirmer ou infirmer un diagnostic, sous la responsabilité d'un biologiste ou d'un chef de laboratoire. Seul ce dernier est habilité à interpréter les résultats des analyses. Les laborantins travaillent aussi bien en hôpital, qu'en clinique ou dans des laboratoires d'analyses médicales privés, mais aussi dans des instituts de recherche ou des centres de transfusion. Ils doivent maîtriser les outils d'analyse et livrer un compte rendu précis des résultats obtenus.

 

Sous l'autorité d'un ingénieur, d'un chercheur ou d'un pharmacien, le technicien chimiste ou biochimiste est qualifié pour effectuer des expériences en laboratoire et réaliser des dosages. Il doit là encore consigner l'ensemble de ses résultats avec précision et peut opérer aussi bien dans un laboratoire de contrôle que dans un laboratoire de fabrication, ou un laboratoire de recherche et de développement, voire dans un atelier de production industrielle. Les particularités de son métier peuvent le conduire à exercer non seulement dans le cadre de l'industrie chimique et pharmaceutique, mais également dans l'agroalimentaire, les cosmétiques, la métallurgie, l'automobile, l'aéronautique, etc. Dans le domaine de l'industrie, un technicien de laboratoire de contrôle de fabrication est là pour réaliser des analyses afin d'évaluer la qualité des produits dans le respect de la règlementation et des normes d'hygiène et de sécurité.

 

 

Un métier à haute responsabilité

Les responsables de laboratoire, également appelés responsables d'analyses, se chargent de répartir les tâches au sein des équipes en veillant à respecter les impératifs (délais, coûts, etc). Ils assurent la gestion et le contrôle du matériel, font appliquer les mesures d'hygiène et de sécurité et traitent aussi les questions administratives. Le responsable de laboratoire doit être distingué du responsable qualité qui assure la traçabilité et la qualité des produits, communique autour des mesures d'hygiène et de sécurité et rédige les procédures de fonctionnement. Ce dernier est secondé par un animateur de service qualité.

Enfin, les techniciens en métrologie ne sont pas directement confrontés aux patients. Leur mission est d'assurer le bon fonctionnement des appareils et des machines utilisées en contrôlant minutieusement leurs réglages. Ils doivent également vérifier les conformités fonctionnelles de l'environnement de travail.

 

La tenue de travail en laboratoire

Tous ces professionnels de laboratoire sont amenés à utiliser du matériel de haute précision et doivent impérativement faire preuve de rigueur et de minutie compte tenue des responsabilités qui sont les leurs. Ils sont aussi régulièrement exposés à des matières chimiques ou des produits pouvant représenter des risques, comme des prélèvements contaminés. C'est pourquoi ils doivent revêtir un équipement et une tenue de travail parfaitement adaptés, et bien connaître les règlementations appliquées dans leur domaine spécifique.

Les techniciens de laboratoire ont en commun le port d'une blouse de travail, généralement de couleur bleue ou blanche. Des marques comme SNV Pro se sont spécialisées dans ce type d'équipement et proposent aussi bien des modèles de blouses blanches à manches courtes que des blouses bleues à manches longues avec boutons-pressions. Selon leur domaine de spécialité, les professionnels de laboratoire peuvent être également amenés à porter des équipements de protection individuelle (EPI) comme des lunettes de protection. Il en existe de toutes sortes : des visières et lunettes de protection anti-UV aux normes EN 166 et EN 170, des lunettes X-Fit Pro résistantes aux rayures et aux produits chimiques, ou des lunettes de travail Lite Safety PW14 avec revêtement anti-buée.

En matière de gants de protection, on recommandera tout particulièrement les gants Nitrosafe résistants au contact de produits chimiques tels que le méthanol, l'acide sulfurique, l'acide nitrique ou l'ammoniaque. Des fabricants comme que Coverguard, Uvex Safety ou encore Portwest proposent chaque jour de nouveaux modèles d'accessoires de sécurité pour l'industrie ou le médical.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire