Grande distribution : en quoi consistent les CACES ?

S'il n'a pas valeur de diplôme ou de titre de qualification professionnelle, le certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (ou CACES) a pour objectif de réduire le nombre d'accidents liés à l'utilisation de certains engins de travail. Ce dispositif a été créé en 1998 et est recommandé par la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM).

 

 

Certificat CACES et autorisation de conduite

Le terme CACES désigne le certificat d'aptitude à la conduite en sécurité. Il concerne une catégorie bien spécifique d'engins de chantier et de manutention, de plateformes élévatrices, de grues, de portiques ou de chariots. Ce certificat ne peut être obtenu qu'auprès d'un organisme testeur certifié (OTC). Il se traduit par un test d'évaluation comprenant des épreuves théoriques et pratiques. Un salarié qui veut être reconnu apte à la conduite en sécurité de certains équipements de travail doit passer par une formation appropriée afin de valider ses acquis.

Une fois le certificat obtenu, il sera habilité à conduire les engins en question au sein de son entreprise sur des sites bien déterminés, moyennant un certificat médical et une autorisation de conduite que doit lui remettre son employeur. En effet, le test en lui-même n'autorise pas à la conduite, c'est à l'employeur de délivrer cette autorisation au conducteur afin qu'il puisse à tout moment présenter ce document lorsqu'il utilise son engin. Dans certains cas, le conducteur pourra être amené à effectuer des formations complémentaires propres aux engins utilisés. La durée de validité du certificat est de dix ans pour les engins de chantier, et de cinq ans pour les autres types d'équipements de travail. Elle reste valable même en cas de changement d'entreprise. En revanche, l'autorisation de conduite devra être à nouveau obtenue auprès du chef du nouvel établissement.

 

 

Quels sont les engins concernés ?

Les engins de chantier comprennent notamment les tombereaux (camions de chantier), les bulldozers, les tractopelles, les décapeuses, les niveleuses, les bétonnières ou encore les pelles mécaniques hydroliques sur chenilles ou sur pneus. Il en existe encore bien d'autres types.

Outre les engins de chantier (ou engins de génie civil), sept grandes familles d'équipements de travail sont concernées par le certificat d'aptitude à la conduite en sécurité :

  • Les grues à tour
  • Les grues mobiles
  • Les plateformes élévatrices mobiles de personnes (PEMP)
  • Les chariots automoteurs de manutention à conducteur porté
  • Les grues auxiliaires de chargement de véhicules
  • Les ponts roulants, portiques et semi-portiques
  • Les chariots gerbeurs à conducteur accompagnant

 

Les recommandations du dispositif CACES

Le dispositif CACES est régi par la CNAM (Caisse Nationale de l'Assurance Maladie) et ses recommandations sont émises en accord avec l'INRS, l'institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Ces recommandations sont propres à chaque famille d'équipements :

  • CACES Engins de chantier : R.482
  • CACES Grues à tour : R.487
  • CACES Grues mobiles : R.483
  • CACES Plates-formes élévatrices mobiles de personnel (PEMP) : R.486
  • CACES Chariots automoteurs de manutention à conducteur porté : R.489
  • CACES Grues auxiliaires de chargement de véhicules : R.490
  • CACES Ponts roulants, portiques et semi-portiques : R.484
  • CACES Chariots gerbeurs à conducteur accompagnant : R.485

 

La catégorie la plus représentée est celle des chariots de manutention automoteurs à conducteur porté, avec plus de 55% des certificats délivrés chaque année. Il faut savoir que les deux dernières catégories concernant les ponts roulants et les chariots gerbeurs ont été créées au 1er janvier 2020, les six autres ayant été rénovées.

 

Bien entendu, la détention du certificat d'aptitude à la conduite en sécurité ne dispense pas de porter des EPI et des vêtements de travail appropriés. Il convient de porter non seulement des casques de protection mais aussi des gilets haute visibilité et autres tenues HV (pantalonsparkas, polos, etc). Des pantalons multipoches sont aussi conseillés pour conserver tout son matériel à portée de main. La nature de l'environnement de travail détermine également le type des chaussures de sécurité requises dans le cadre des professions liées à la grande distribution.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire