Cures thermales et Thalassos : Quels sont ces métiers du bien-être ?

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Le secteur du thermalisme concerne les établissements qui prodiguent des soins tirant parti des bienfaits de l’eau. À travers les différents types de cures et de soins que l’on peut trouver en centres thermaux et thalassos, nous pourrons mieux définir le rôle des professionnels du milieu. Ces agents du bien-être, équipés de tenues médicales appropriées, sont ceux à même de soulager les maux du corps grâce aux atouts bénéfiques de cet élément naturel.

Sommaire :

 

Un art ancien

Les premiers usages de l’eau à but curatifs et récréatifs remontent à aussi loin que l’antiquité avec les bains grecs puis romains. L’Empire romain a ainsi permis de démocratiser les thermes à travers l’Europe et notamment en Gaule où certains édifices de stations thermales ont réussi à traverser les époques.

La tradition évolue jusqu’au moyen-âge où les premiers ouvrages médicaux traitant des eaux minérales et thérapeutiques datent de la fin du XIVe siècle. Les premiers protocoles de cures et de balnéothérapies y sont définis avec des saisons thermales pour les séjours ains que différentes techniques de soins avec douches, bains ou encore boissons.

Une résurgence de l’intérêt pour le thermalisme apparait au XIXe siècle avec l’ère de la révolution industrielle et le mouvement du romantisme de l’époque. C’est là que le terme station thermale se développe devant la popularisation du phénomène.

Thermalisme moderne

De nos jours, on distingue la cure thermale de la thalassothérapie. La seconde intervient à but préventif grâce à l'utilisation de l’eau de mer et des produits marins (algues, boue marine) et se base sur les propriétés des oligoéléments, vitamines et sels minéraux. Ce secteur n’est pas encadré par l’Assurance Maladie en France même s'il est suivi médicalement.

La cure thermale a, quant à elle, une visée essentiellement curative. Les patients curistes sont sous la surveillance d’un médecin généraliste et reçoivent divers types de soins prodigués par les stations thermales. Ces cures peuvent avoir une partie des soins pris en charge par l’Assurance Maladie. Il existe aussi des cures libres (séjours de remise en forme ou de bien-être spécifique) non remboursées par la Sécurité Sociale.

 

Les métiers de l’hydrothérapie

En fonction des cures, des soins et des services proposés, le thermalisme présente un large éventail de professions au sein des stations thermales. Le procédé de la cure thermale est d’abord prescrit au patient par son médecin traitant, généraliste ou spécialiste. Durant les séjours (en général de trois semaines), le médecin thermal est celui qui prescrit les soins et suit le curiste durant toute la période.

Les traitements prodigués lors des cures se basent sur plusieurs spécialités. On peut citer les kinésithérapeutes, hydrothérapeutes, sophrologues, éducateurs sportifs, esthéticiens, diététiciens ou encore les infirmiers.

De par la nature des séjours, le secteur thermal est aussi un atout viable pour les activités de tourisme. Les villes thermales comptent donc aussi sur les services du secteur hôtelier.

Le secteur du thermalisme est un secteur vaste et majeur du domaine du bien-être et de la santé. Les centres thermaux et les thalassos prodiguent des soins adaptés tirant profit des bienfaits de l’eau et aident à alimenter les activités commerciales et touristiques d’une ville ou région donnée.

Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire