Revue lampes tactiques par Jim Moraline

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Lampe tactique, ça vous cause ?


Si dans votre tête, c'est la petite lumière du porte-clés, y’a plus qu’à faire demi-tour droite, pour les autres, j’vais vous expliquer comment je choisis.


La lampe tactique fait partie des indispensables.


Pourquoi ?


Qui sort son flingue ?


J’veux dire à part les FS et les mecs sur le pas de tir…


Du coup, la lampe sur le fusil d’assaut prend encore plus d’importance puisque c’est l’arme utilisée.


À côté de ça, elle peut même servir pour le civil comme moyen d’autodéfense.


Parce que ouais, se balader avec une matraque télescopique ou un schlass, c'est pas vraiment légal…


Alors qu’une lampe toute mignonne qui servira à ravaler la façade à un potentiel agresseur, là, c'est bon !


Bon déjà, le choix de la marque, on peut pas vraiment se planter, mais en voilà quelques-unes de sympa :


- Nitecore
Fenix
Olight
- Surefire


Sauf si vous avez un SMIC à mettre dans une lampe, on oublie Surefire… La qualité est là, mais le prix aussi !


Nitecore c’est sympa sans être exceptionnel.


Fénix le rapport qualité prix est bon, les lampes sont assez petites, pour être fixées sur une arme, c'est le top - la TK16 par exemple.


Les modèles Olight sont un peu plus grosse, ce qui est moins intéressant pour une arme, par contre ça envoie vraiment la soudure en self défense.


Bon maintenant, on va voir en détail ce qu’il faut choufer quand on achète une lampe tactique :

 

  • La taille

J’viens d’en parler, ça sert à rien d’avoir un truc de la taille d’une Maglite… On fait du combat, l'arme doit pas peser 5 kg de plus ni être encombrée.

 

  • L’autonomie

Ici deux durées à prendre en compte :

  1. L’autonomie en utilisation, histoire que ça tombe pas en carafe au bout de 10 minutes
  2. La durée de vie, si on n'utilise pas la lampe, qu’on se retrouve pas comme un fruit si elle marche plus deux mois après.

 

  • La puissance

L'intérêt d’une lampe, c’est d’aveugler l'ennemi. Combat ou self défense… Si ton truc il a l’intensité d’une ampoule d’économie, tu risques de te faire trouer la passoire.


En gros, à partir de 1000 lumens, tu peux aveugler un type. Si tu sais viser…


Sachant que y’a des lampes à 100 000 lumens…


Mais bon j’vois pas l'intérêt d’avoir le soleil dans sa poche. Si tu l’allumes accidentellement, tu prends feu.

 

  • La matière

La plupart des lampes ont des boutons poussoirs dégueulasses en caoutchouc qui se désintègrent tout seul... Mef


Alu c’est mieux.

 

  • Les modes

Ce qu’on veut, c'est un mode fort, un mode faible et pourquoi pas un mode stroboscope. Mais facile ! Inutile d’avoir l’ambiance boite de nuit en faisait des codes dignes d’un cheat code de playstation…


Rustique les gars, rustique.

 

  • Résistance

Suivant ce que vous souhaitez en faire… Si vous êtes nageur de combat, bah on prend un truc amphibie hein !

 

  • Les piles

On va éviter les trucs qui ne se trouvent que les soirs de pleine lune après avoir dansé la gigue en buvant à l’envers…


Simple les gars, simple.

 

  • Le design

Quand le bout d’une lampe est dentelé, c'est pas pour faire joli, c’est super utile pour casser des vitres… Ou des bouches…


Pour la prise en main, un corps strié est d’ailleurs bien plus agréable.


Dans un cadre général, acheter une daube pas chère est toujours une mauvaise idée, donc faut compter 100 - 150 balles au moins pour avoir du matos correct.


Voilà, vous savez tout.

 
Rompez.

 

 

Vous avez apprécié cet article de blog ? Vous pouvez retrouver Jim Moraline sur Linkedin.

Vous souhaitez en connaître plus ? Suivre les expériences militaires de Jim ? Retrouvez son carnet de combat aussi bien sur Facebook que sur Linkedin

 

Si voulez lire à nouveau un article de blog de Jim sur Vetsecurite n'hésitez pas à le mentionner en commentaire !

 

Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire