Qu'est ce que ACROPOL au sein de la Police ?

Le réseau ACROPOL a été mis au point à l'origine par la société Airbus Defence and Space, faisant partie du groupe Airbus et installé dans tous les services depuis 1994.

Il fait partie de L'INPT (Infrastructure Nationale Partageable des Transmissions) qui est le réseau national de radiocommunication numérique. Il est destiné à assurer l’interopérabilité des services de secours, c’est-à-dire les échanges entre police, gendarmerie, pompiers, SAMU, Sécurité Civile. Ce réseau radio fonctionne dans la bande 380-410 MHz sur une technologie TETRAPOL.

TETRAPOL est une norme de radiocommunication numérique, principalement implémentée dans des matériels utilisés par des forces de sécurité.

L'INPT est utilisée par ACROPOL (police), ANTHARES (sapeurs-pompiers) et RUBIS (Gendarmerie) pour les opérations de sécurité civile.

 

Qu'est-ce qu'ACROPOL ? 

 

ACROPOL est un réseau radio unique et national, permettant à un utilisateur, depuis tout le territoire, d’accéder à tous les services que ce soit par un poste fixe ou embarqué à bord d’un véhicule. Inversement, chaque fonctionnaire peut être joint partout en composant simplement son numéro de poste.

Les avantages d'ACROPOL sont basés sur :

  • la clarté phonique du message (ne peut pas être intercepté par des tiers hors du réseau ACROPOL)
  • une grande confidentialité due au chiffrement
  • la possibilité de déclencher un appel d’urgence en cas de détresse en appuyant sur une simple touche.

 

 

Lors de l'établissement d'une communication, le Centre d'Information et de Commandement (CIC) décide d'activer une voie radio appelée conférence. Chaque conférence ouverte se voit attribuer un numéro d'identification. Les radios des agents sur le terrain sont reconnues grâce à une communication continue. 

Chaque conférence fonctionne en mode trunking (Appels sécurisés limitant les risques de coupure) : en cours de transmission, elle peut être partagée dans le temps sur une même voie TRX (émetteur permettant la muti-communication), en revanche la fréquence ne change pas périodiquement comme les sauts de fréquence de certains réseaux publics GSM. Si le policier change de secteur géographique et passe sous les antennes d'un nouveau relais, il n'y a pas de handover, mais une recherche est effectuée sur la voie balise. Seules les communications vocales tactiques entre portatifs n'utilisent pas le procédé trunking des relais puisque la communication est interpersonnelle.

Chaque fonctionnaire peut, par l'intermédiaire d'un terminal embarqué (TESA) relié au réseau, sur le site même d’un événement de voie publique, enregistrer et transmettre tous les éléments pour l’action comme pour l’archivage, établissant de la sorte une « main courante informatisée » sans avoir à répéter ce geste de retour dans son service.

 

Réseau Radio Futur, la nouvelle radio mobile ? 

 

 

Acropol fait partie de l'INPT avec RUBIS et ANTARES. 

Suite aux coupures des appels d'urgence, l’INPT est amenée à évoluer, car jugée décevante et peu fiable par des utilisateurs. Le projet RRF (Réseau Radio du Futur) a pour objectif de bâtir un système national de communication mobile prioritaire haut débit.

Ce service de communication devra être opérationnel au plus tard en 2023. En effet, il est supposé être en service lors du déroulement de la coupe du monde de rugby de l’été 2023 puis des jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire