Militaire : guide du garrot-tourniquet tactique

En mission, les militaires peuvent être confrontés à des situations d'urgence mettant en jeu la vie d'une personne. Le garrot-tourniquet tactique est un dispositif médical qui permet, s'il est bien utilisé, d'arrêter temporairement un saignement excessif. Dans cet article, nous allons explorer en détail l'utilisation du garrot-tourniquet en fournissant un mode d'emploi générique, en identifiant les contre-indications ou bien encore en soulignant les risques qui l'accompagnent.

  

Sommaire :

    

Qu'est-ce qu'un garrot-tourniquet ?

  

Garrot-tourniquet

    

Un garrot-tourniquet est un dispositif médical utilisé pour arrêter temporairement la circulation sanguine dans une partie du corps, généralement un membre, en comprimant les vaisseaux sanguins. Il est principalement utilisé dans des situations d'urgence pour contrôler le saignement excessif lorsque d'autres méthodes ne sont pas disponibles ou inefficaces.

  

Histoire du garrot tourniquet

  

L'utilisation de garrots pour arrêter le flux sanguin remonte à l'Antiquité. Les premiers garrots étaient fabriqués à partir de tissus, de cordes ou de bandes de cuir enroulés autour d'un membre blessé et serrés pour comprimer les vaisseaux sanguins. Cependant, ils étaient souvent inefficaces et potentiellement dangereux en raison de la difficulté de contrôler la pression appliquée.

L'invention du garrot-tourniquet moderne, qui permet un contrôle plus précis de la pression, est souvent attribuée à Jean-Louis Petit, un chirurgien français du XVIIIe siècle. Il a développé un dispositif de compression des vaisseaux sanguins en utilisant un bâton tournant pour resserrer un bandage autour du membre blessé. Cela a marqué une avancée significative dans la technique du garrot et a ouvert la voie à des méthodes plus efficaces pour contrôler le saignement.

Au fil des années, les techniques et les dispositifs de garrot-tourniquet ont continué à évoluer pour devenir plus sûrs et plus fiables. De nos jours, les dispositifs modernes utilisent des matériaux et des mécanismes de serrage avancés pour permettre un contrôle précis de la pression appliquée aux vaisseaux sanguins.

  

De quoi est composé un garrot-tourniquet ?

  

Le garrot-tourniquet se compose généralement d'une sangle large et résistante qui est enroulée autour du membre blessé et serrée à l'aide d'un système de fixation, généralement un système de serrage ou de torsion. L'objectif est de comprimer les vaisseaux sanguins, ce qui réduit ou arrête le flux sanguin vers la partie blessée. Cela peut être crucial pour éviter une perte de sang excessive en attendant une intervention médicale plus approfondie.

  

Comment utiliser un garrot-tourniquet ?

  

Pourquoi et quand utiliser un garrot-tourniquet ?

  

Le garrot-tourniquet est généralement utilisé dans des situations d'urgence où il est impératif de contrôler rapidement et efficacement un saignement excessif, notamment dans les cas suivants :

  

  • Hémorragie sévère

  • Amputation ou perte de membre

  • Blessures graves

  • Accidents de la route

  

La pose d'un garrot-tourniquet

  

En cas d'urgence, voici les principales étapes clés à respecter pour poser un garrot-tournique en toute sécurité :

  

  • Étape 1 : Préparation

    • Trouvez le garrot-tourniquet : Assurez-vous d'avoir un garrot-tourniquet de qualité médicale à portée de main. Ces dispositifs sont conçus pour une utilisation spécifique et offrent un meilleur contrôle de la pression appliquée.

    • Évaluez la situation : Assurez-vous que l'utilisation du garrot-tourniquet est justifiée en évaluant la gravité du saignement. Si le saignement peut être contrôlé efficacement par d'autres moyens, comme une pression directe sur la blessure, privilégiez ces méthodes.

  

  • Étape 2 : Pose du garrot-tourniquet

    • Localisez la zone de la blessure : Identifiez la zone où le saignement est le plus abondant. 

    • Placez le garrot-tourniquet : Placez le garrot-tourniquet à la base de la racine du membre qui est lésé en laissant un travers de main pour pouvoir potentiellement mettre un second garrot en cas de non-arrêt du saignement. Veillez à ne pas le placer directement sur une articulation ou sur une fracture.

    • Attachez le garrot-tourniquet : Enroulez le garrot-tourniquet autour du membre blessé de manière ferme, mais pas trop serrée pour commencer. Assurez-vous que le dispositif est bien enroulé et ne glisse pas.

  

  • Étape 3 : Serrage du garrot-tourniquet

    • Serrage : Utilisez le système de fixation du garrot-tourniquet (généralement une boucle, un levier ou un dispositif de torsion) pour serrer rapidement le garrot jusqu'à l'arrêt total du saignement du membre lésé.

    • Contrôle visuel : Surveillez attentivement la blessure et le membre pour observer si le saignement diminue. Continuez à resserrer progressivement le garrot jusqu'à ce que le saignement soit sous contrôle.

  

  • Étape 4 : Notation du temps

    • Notez l'heure : Lorsque le saignement est sous contrôle, notez l'heure à laquelle le garrot-tourniquet a été appliqué. Cela vous aidera à éviter de laisser le garrot en place trop longtemps, ce qui pourrait causer des dommages aux tissus.

  

  • Étape 5 : Obtenir de l'aide médicale

    • Appel aux professionnels de la santé : Une fois que le saignement est contrôlé, contactez immédiatement les services médicaux d'urgence ou dirigez la personne vers des soins médicaux professionnels.

    • Communication : Informez les professionnels de la santé de l'utilisation du garrot-tourniquet, de l'heure à laquelle il a été appliqué et de toute autre information pertinente.  

  

  • Étape 6 : Surveillance continue

    • Surveillez-le en permanence : Restez aux côtés de la personne blessée et surveillez en permanence l'état du membre blessé, le pouls et la sensation distale (sensation dans les doigts ou les orteils). 

  

  • Étape 7 : Retrait du garrot-tourniquet

    • Une fois que les professionnels de la santé sont présents, laissez-les retirer le garrot-tourniquet en toute sécurité. Il est essentiel de ne pas laisser le garrot en place pendant une période prolongée pour éviter des dommages aux tissus.

    • Une personne non habilitée ne doit desserrer un garrot-tourniquet que dans le cas d'un contact téléphonique avec une assistance médicale, lors d'une randonnée éloignée d'un service de secours par exemple.

  

Attention : Bien évidemment, nous vous recommandons de bien lire et respecter à la lettre le mode d'emploi de votre garrot-tourniquet. De plus, notez que l'utilisation d'un garrot-tourniquet doit être une mesure de dernier recours en cas de saignement sévère et uniquement lorsque d'autres méthodes de contrôle du saignement ne sont pas efficaces.

  

Garrot tourniquet express - Patrol

Garrot tourniquet CAT noir Gen 7 - CirMédical

Garrot tourniquet - Patrol

Garrot à cliquet RapidStop tourniquet Noir - Aero Healthcare

Garrot tourniquet express Patrol

Garrot tourniquet Cir médical

Garrot tourniquet nylon Patrol

Garrot à cliquet RapidStop Aero Healthcare

  

Contre-indications et risques

  

Contre-indications

  

Voici les principales contre-indications associés à son utilisation :

  • Blessures mineures : coupures ou écorchures qui peuvent être efficacement par d'autres méthodes, comme une pression directe sur la blessure.

  • Maladies préexistantes : troubles circulatoires ou des problèmes vasculaires.

    

Quels sont les risques et les effets indésirables à la pose d'un garrot-tourniquet ?

  

L'utilisation d'un garrot-tourniquet doit être faite avec prudence, car il peut avoir des effets secondaires indésirables s'il est laissé en place trop longtemps.

  

Parmi ces risques, on retrouve :

  • Dommages aux tissus, aux muscles et aux nerfs : Si le garrot-tourniquet est serré trop fort ou laissé en place pendant une période prolongée, il peut causer des dommages irréversibles.

  • Nécrose : Un serrage excessif ou prolongé du garrot-tourniquet peut entraîner une nécrose (mort des tissus) en empêchant le flux sanguin vers la partie blessée.

  • Complications circulatoires : L'utilisation prolongée d'un garrot-tourniquet peut entraîner des caillots sanguins, des embolies ou d'autres complications vasculaires.

  • Douleur et inconfort : Le serrage du garrot-tourniquet peut causer une douleur intense et un inconfort pour la personne blessée.

  • Perte de membre : Si le garrot-tourniquet est laissé en place trop longtemps, il peut augmenter le risque de perte de membre en raison des dommages causés aux tissus et aux vaisseaux sanguins.

Retour
Partagez l'article sur:
Produits associés
Rangers cuir armée Française - OPEX Rangers cuir armée Française - OPEX
Rangers cuir armée Française - Patrol Equipement
117,90 €
Gants M-Pact Camo CE - Mechanix Gants M-Pact Camo CE - Mechanix
Cadeau
Prix réduit
Gants M-Pact Camo - Mechanix
42,50 € 31,88 € -25%
Couteau légion étrangère 1°REC - Ares Couteau légion étrangère 1°REC - Ares
Couteau légion étrangère 1°REC - Ares
32,90 €
Chemise Rapid Assault Shirt Camo CE - 5.11 Tactical Chemise Rapid Assault Shirt Camo CE - 5.11 Tactical
Chemise Rapid Assault Shirt Camo CE - 5.11 Tactical
89,90 €
Articles associés
insurance-delivery

Livraison GRATUITE La livraison est offerte dès 69€

insurance-return

Retours gratuits Vous disposez de 30 jours pour changer d'avis

insurance-price

La qualité au meilleur prix Nos prix défient toute concurrence 

insurance-payment

Besoin d'aide ? Un service client du lundi au vendredi et un chatbot 24h/24

Loading...

Suggestions

Catégories

Pas de résultats dans les produits
zendeskAide