Vêtements de travail agricoles : Choisir sa tenue

Dans le vaste secteur de l’agriculture, les éleveurs, maraîchers, viticulteurs, arboriculteurs et autres professionnels du milieu font face à des situations qui demandent le meilleur des vêtements de travail. Parcourons ensemble ce qui fait la tenue de l’agriculteur.

 

La combinaison de travail

La combinaison de travail est le vêtement le plus caractéristique des professionnels du milieu agricole. Elle se revêt facilement et recouvre l’ensemble du corps pour une protection maximale contre salissures ou risques mécaniques légers. Ces vêtements allient confort et liberté de mouvements, idéaux pour les tâches des métiers agricoles. Les fermetures à double zip permettent d’enfiler la tenue sans avoir à se déchausser, vu que les deux fermetures zippées parcourent toutes la longueur du corps jusqu’aux pieds. C’est une tenue polyvalente et fonctionnelle utilisable toute l’année. Elle est d’autant plus pratique quand elle est équipée de multiples poches poitrine et autres. Dans les cas d’intempéries, une combinaison de pluie imperméable remplit les même fonctions en plus de protéger des précipitations.

 

Les vêtements au fil des saisons

Les viticulteurs, arboriculteurs, horticulteurs, maraîchers et autres artisans agricoles ne font pas tous face aux même conditions météorologiques et certains ont des tâches spécifiques selon les saisons. À ce titre, la tenue de l’ouvrier doit s’adapter à ces besoins. Pour tous ces cas de figures, plusieurs normes sont aptes à classer et répertorier les nécessités de l’agriculteur. La norme EN 343 définit les vêtements de protection contre la pluie, tel un coupe-vent à capuche. Pour les climats frais, un vêtement de type softshell catalogué sous la norme EN 14058 gardera son porteur au chaud. En période estivale, un simple polo de travail à manches courtes sera lui idéal pour travailler sous la chaleur.

Opter pour un pantalon ou une salopette

Aussi commune que la combinaison agricole, la salopette de travail présente une alternative tout aussi fiable. Tout comme les combinaisons, les salopettes se déclinent également en vêtements anti-pluie. L’agriculteur peut également orienter son choix vers un pantalon de travail qui se doit d’être aussi robuste que fonctionnel. Pour de nombreuses activités qui demandent un travail en position accroupie, un pantalon muni d'emplacements pour genouillères de protection sera parfaitement à même d’éviter les douleurs. La norme EN 14404 catégorise ce type de pantalons dédiés à protéger les genoux qui trouveront preneurs chez tous les ouvriers de la récolte.

 

Chaussures de sécurité et compléments de protection

Arpentant les terrains les plus difficiles, les agriculteurs doivent être chaussés de chaussures robustes, imperméables et antidérapantes. La norme EN ISO 20345 comprend les classes de chaussures de sécurité S3 et les bottes de sécurité S5 qui présentent le maximum de protection pour le travail en extérieur. Ces types de chaussures et bottes sont notamment coquées pour protéger les orteils, antidérapantes sur les terrains boueux et résistantes à l’eau pour les sols humides. Pour les milieux plus spécifiques tels la mariculture, des waders seront plus appropriés pour rester au sec lors des déplacements en zones immergées.

En supplément de la protection des pieds, la diversité des activités des professionnels de l’agriculture appelle aussi une diversité des équipements de travail. Dans la multitude d’EPI à sa disposition, l’agriculteur peut donc faire son choix parmi des gants anti-coupure et abrasions, des lunettes de protections ou encore des casques anti-bruits.

La tenue de l’agriculteur ne se limite donc pas à la traditionnelle combinaison de travail et peut prendre autant de formes qu’il y a de métiers dans le travail de la terre, dans l’entretien des cultures et dans le soin de l’élevage. De la tête au pied, la tenue doit s’adapter au mieux aux exigences de l’ouvrier agricole.

Produits associés
Articles associés
Ajouter un commentaire
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire