5 conseils pour bien lacer ses rangers

Vous portez des rangers au quotidien ? Ces chaussures sont l'équipement phare de votre tenue ? Que vous soyez militairesagents de sécuritégendarmespolicierspompiers ou même airsofteurs, c’est un élément qui vous sera indispensableDe plus, les rangers sont de plus en plus portées parmi la population. Ce sont à la fois des bottes confortables, tendances et surtout solidesCes chaussures montantes doivent être lacées correctement afin d’assurer un bon maintien des chevilles et un confort optimal tout au long du port. 

Les enjeux sont clairs. Il faut tout d’abord consolider l’articulation de la cheville pour éviter toute blessure. Ensuite, le laçage doit permettre aux chaussures de devenir le prolongement de la jambe dans le but de transmettre l’énergie de chaque appui au sol.  Pour un confort longue durée et dans le but de ne pas ressentir de douleur, il est important que la cheville soit libérée en montée et serrée en descente. C’est pourquoi, nous allons vous présenter différentes formes de laçage à adopter pour vos rangers, qui vous permettront de gagner du temps ou d’être plus à l’aise dans vos chaussures. 

Le conseil efficace : Le laçage commando 

La première technique de laçage, de type commando, a été mise au point par les militaires pour un laçage plus rapide et surtout plus confortable pour le pied. Ce laçage permet d’éliminer tout croisement qui maintiendrait les côtés de la chaussure, permettant au cuir de se froisser plus librement. 

Comme enseigné par l’armée néerlandaise, les croisements qui se font en dessous sont moins susceptibles d’accrocher un bâton ou une branche lorsque les soldats sont en train de ramper. Le laçage commando était principalement utilisé par les armées britanniques, hollandaises, françaises et brésiliennes.  

Technique de laçage :  

Commencer le laçage de manière horizontale à l’intérieur des œillets inférieurs (section grise). Une fois cette étape effectuée, passer immédiatement sur l’œillet supérieur. Alterner ensuite entre un croisement intérieur et extérieur avec les œillets supérieurs. Répéter jusqu’à ce que le laçage soit terminé. 

Les avantages : Permet une flexibilité accentuée et une longueur de lacets augmentée. 

Les inconvénients : Laçage plus ample et plus difficile à serrer. 

Le conseil classique : Le laçage barré 

Le laçage barré est la méthode de laçage la plus simple et traditionnelle tout en permettant un serrage rapide de la chaussure. Cette technique est recommandée pour empêcher un glissement au niveau du talon qui peut avoir lieu lors d’une course en pente descendante. L’ensemble des chaussures sont conçues pour s’adapter à ce type de laçage. 

Technique de laçage :  

Commencez de manière horizontale à l’intérieur des œillets inférieurs (section grise). Alterner entre un croisement intérieur et extérieur avec les œillets supérieurs. Répéter jusqu’à ce que le laçage soit terminé.  

Pour un meilleur maintien, il est possible de terminer le laçage de différentes manières afin de verrouiller plus ou moins votre chaussure. 

Les avantages : Fermement serré, réduit le glissement, réduit l’usure et la friction. 

Les inconvénients : Difficile à desserrer, peut entrainer certains points de pressions. 

Le conseil personnalisé : Le laçage adapté 

Cette variation de laçage consiste à sauter un croisement pour créer un espace au milieu du laçage, soit pour contourner une zone sensibleaugmenter la flexibilité de la cheville, ou même adapter la chaussure en fonction de la forme du pied. 

Technique de laçage :  

Débuter votre laçage de manière horizontale à l’intérieur des œillets inférieurs. Alterner entre un croisement intérieur et extérieur avec les œillets supérieurs jusqu’à ce que les extrémités soient au-dessous de la zone sensible (ou de la cheville)Les extrémités sont ensuite placées au-dessus sans effectuer de croisement afin de libérer la zone concernée. Vous pouvez ensuite recommencer à croiser le laçage jusqu’à ce qu’il soit terminé.  

Les variations : Afin d’obtenir un maintien plus important, privilégier les verticales intérieures. Par ailleurs pour une zone de sensibilité plus grande ou pour un ajustement plus lâche n’hésitez pas à sauter deux croisements. 

Les avantages : Soulage la pression et permet plus de flexibilité. 

Les inconvénients : Laçage plus ample et plus compliqué à serrer. 

Le conseil d'expert : Le laçage en échelle 

Le laçage en échelle vous assure un bon maintien et demeure solide en toutes circonstancesComme son nom l'indique, ce type de laçage se présente en forme d'échelle, les lacets se croisent à l'horizontale et non pas en diagonale. Il vous permettra notamment de prévenir les blessures lors de passages en terrain accidenté ou glissant. Sa réalisation, toutefois, demande une certaine patience puisqu'elle est relativement longue. 

Technique de laçage :  

Pour le réaliser, commencer par disposer de manière horizontale à l’intérieur des œillets inférieurs (section grise). Sauter ensuite un croisement avant d’effectuer un croisement horizontal des deux parties. Répéter l’opération jusqu’à la fin du laçage. 

Les avantages : Reste très serré, idéal pour les rangers hautes 

Les inconvénients : Laçage difficile à desserrer et long à mettre en place 

Le conseil rapide : Le zip rapide

Si ces différentes techniques de laçage vous semblent longues et compliquéesVetsecurite vous propose une technique de substitution afin d’assurer le maintien de vos rangersLe Zip rapide vous permettra de fermer votre chaussure en quelques secondes. En effet, il vous suffira de lier les œillets du zip à ceux de la chaussure pour oublier définitivement le laçage. 

Le conseil supplémentaire  

Le laçage de vos rangers n’est pas le seul aspect important de votre chaussure, même s’il s’avère primordial. Une chaussure confortable est une chaussure bien entretenue. C’est pourquoi vetsecurite.com vous propose une sélection de produits visant à garder votre paire de rangers opérationnelle.

Procurez vous dès maintenant le kit d'entretien complet de la marque Grangers. Il comporte un nettoyant, une cire, un imperméabilisant et une brosse d'entretien. En complément de celui-ci, n'hésitez pas à opter pour une paire de lacets Magnum ou, pour les plus aventuriers d'entre vous, les lacets de survie Patrol qui seront un véritable atout.

 

Produits associés
Vous devez être connecté.

Cliquez pour vous connecter.

Ajouter un commentaire